Miam ! Le petit épeautre de Haute Provence

 

130124_093651Après les fêtes de fin d’année, on n’a plus qu’une envie : arrêter le foie gras, les pommes dauphines et les desserts lourdingues pour se mettre en mode détox. A nous les jus de pamplemousse et les salades vertes !

Pour ne pas se laisser mourir de faim non plus, vous pouvez miser sur les céréales complètes. Vous pouvez aussi en profiter pour découvrir une céréale bien de chez nous, le petit épeautre ! Cet ancêtre du blé pousse sur le haut plateau de la Provence, à 800 m d’altitude, où il se gorge de soleil.

On l’appelle « le caviar des céréales  » et ce n’est pas pour rien ! On le consomme pour la richesse et la qualité de ses protéines (il contient les 8 acides aminés essentiels à l’organisme).
Équilibrée en minéraux, bourré de fibres mais faible en gluten, il se digère très bien.

Où le trouver ? en magasins bios, sous forme de farine, de céréales ou de boissons. Dans les boulangeries bio, vous trouverez aussi du pain au petit épeautre.

Recette spécial Chandeleur :

Préparer la pâte avec 200 g de farine de petit épeautre, 2 œufs entiers, du sel, 0,4 l d’eau minérale ou de bière, (ou 0,2 l d’eau & 0,2 l de lait), 1 cuillère d’huile d’olive. La pâte doit être fluide.

Laisser gonfler 30 minutes.

Si la pâte est trop épaisse au moment de faire cuire les crêpes, rajouter un peu de liquide.
Faire cuire les crêpes dans une poêle ou avec un appareil approprié. Servir avec toutes sortes d’accompagnements.
On pourra maintenir au chaud les crêpes en les mettant, au fur et à mesure de leur fabrication, dans un plat maintenu dans le four à 50° C (ou à thermostat 1).

Taboulé végétarien :

Rincer le grain avant cuisson.
Cuire 400 g de petit épeautre dans 5 fois son volume d’eau salée
pendant 35 à 40 minutes .
Égoutter et refroidir. Monder 200 g de tomates : les plonger dans l’eau bouillante pendant 15 s et les peler. Tailler en dès les tomates, un concombre, un poivron doux. Ciseler 2 échalotes.
Hacher grossièrement les herbes fraîches (menthe, basilic,persil et coriandre frais).
Mélanger le tout et assaisonner (4 c à soupe d’huile d’olives, jus de citron, sel et poivre).
Le taboulé peut être préparé la veille. Conservé au frais, il aura d’autant plus de saveur (réajuster l’assaisonnement au moment de servir).
Il est possible de parfumer l’eau de cuisson du Petit Épeautre avec, par exemple, du curcuma.

Recettes issues du site http://www.petitepeautre.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s